Sélectionner une page

Le Pari d’Hakkar

Hakkar down

Je me souviens des premiers ZG où nous partions à 10 avec nos rêves de gloire et d’aventures. Généralement on revenait avec des dents en moins et nos fringues complètement déchirées mais à chaque fois on jetait quand même un ptit coup d’œil du coté du temple d’Hakkar ( pouvant parfois provoquer des chutes de wawa à partir du pont).

A cet instant, nous nous disions: Un jour on sera là bas. Oh oui ! Un jour on sera là bas !

Ce jour est enfin arrivé, nous avons poutré Hakkar.

Bon, ce qu’il faut savoir sur Hakkar, c’est qu’il est moche (boudinou ©) et qu’il ne doit rien gérer au baby-foot. Cependant il faut avouer qu’il est assez doué pour peter du raid en 2 min.
Mais nous, ça ne nous fait pas peur, je dirais même que lors de notre première rencontre, c’était plutôt le contraire, Hakkar avait dû claquer son sort de [déco serveur dans 30 min] en instant.
En gros, il sentait bien venir le plan Mac chicken et il n’avait pas vraiment l’intention de se laisser faire.

Alors forcement, on a dû ruser pour lui peter la gueule:
On a tenté le tanking à la carotte (Aeger©), le tanking en stuff RF (Barosse©), de le tuer avec ses drains, de lui faire peur, de l’hypnotiser, etc.
Mais non, no way, ça ne passait pas, il fallait faire évoluer notre technique.
Et ce qui est bien avec les < Tomato >, c’est qu’on a beau essayer de faire des stratégies fines, on en revient toujours à devoir bourrer.

Finalement, après un combat intense et riche en rebondissements, le dieu Hakkar a rendu [Lame de guerre des Hakkari] (Bon, ok ce n’est pas vrai…)

Alors j’ai envie de dire: Bravo au <Tomato>, que nous avons parcouru du chemin depuis Venoxis jusqu’au down Hakkar qui n’est que le début d’une grande aventure.

Une petite pensée aussi pour les personnes qui n’ont malheureusement pas pu être là pour ce premier down, mais sans qui cela n’aurait pas été possible.

Vive les Tomato, Viva la rivoluzione.

Venoxis-Hakkar en chiffres :

36 pizzas aux 4 fromages.
59 litres de bière bretonne.
20 cartouches de marlboro.
12 litres de café.
1 tartiflette.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *